27 !

J’avais pris l’habitude, ces dernières années, de me trouver en vadrouille le 26 octobre. Être n’importe où sauf chez moi. L’année dernière, je vous disais bonjour d’Andorre. Celle d’avant, je buvais un litre de bière en me tapant un jarret de porc (entier !) dans une brasserie bavaroise à Berlin (j’en salive encore, c’est qu’ils savent aussi manger les allemands). Celle encore avant, je savourais les couleurs d’automne dans un cottage à Washago, Ontario (on change de continent).

27 feuilles automne

Les trois années qui ont précédé ne sont pas vraiment racontables. En 2010, j’ai pleuré toute la soirée la perte de mon bébé chat. En 2011, je me suis sentie encore plus mal si c’est possible. Et en 2012, même si son absence commençait à moins peser, j’avais toujours le cœur serré. Ce n’est que les années qui ont suivi que j’ai réussi à me libérer de la mort de Mayble survenue en ce jour si spécial.

Avant cela, la tradition c’était d’aller passer la journée à la vogue des marrons de la Croix-Rousse, à Lyon. J’y suis allée tous les ans de l’enfance à mes 21 ans. Jusqu’à ce que je m’y trouve en 2010, lorsque le vétérinaire m’appelle, et que je doive la quitter en catastrophe. Toutes les fêtes foraines me paraissent si futiles à présent. Une perte de temps et d’argent pour gagner des attrape-poussière ou avoir « des sensations ».

27 tableau

Pour 2016, je voulais voyager aussi. Retrouver les montagnes d’Ariège (la Gironde c’est bien mais qu’est-ce que c’est plat !) et découvrir Le Péré, retourner dans cette région qui m’avait séduite l’année dernière lors de ma route vers Andorre. Je me suis rendu compte début octobre que ça n’allait pas être possible. D’abords, j’aurais dû y aller en solitaire, et même si une « retraite » seule me tentait énormément, ça m’aurait fait bizarre de ne pas la partager. Ensuite, j’ai dû me rendre à l’évidence que mes dépenses financières à venir laissaient peu de place pour un voyage (rien que le trajet en voiture requiert déjà de mettre un rein en hypothèque). Enfin, c’était soit le voyage, soit mon recueil de textes. Et dans mon cœur je connaissais la priorité.

27 tableau

Le mercredi 26 octobre 2016, j’ai donc passé la journée à la maison, en alternant entre avachissement sur le canapé pour regarder une série, avachissement sur le canapé pour lire, et envahissement de la table du salon pour peindre. Et quelque part, ce programme des plus banals m’a fait le plus grand bien. C’était prendre le temps de faire ce que j’aime et de me poser la question à tout moment : « hmmm, voyons voir, qu’est-ce que j’ai envie de faire maintenant ?». D’écouter ce que mon corps me répondait et d’obtempérer. Somme toute, une journée des plus satisfaisantes, une vraie journée de vacances à se faire plaisir. Qui s’est soldée le soir par un ciné fort sympathique (Doctor Strange sorti sur grand écran le jour même, un cadeau de Benedict que je n’oublierai jamais) (mais si, c’était juste pour moi, voyons) et d’une salade landaise dans un resto bordelais.

Rien d’extravagant, mais une simplicité exaltante.

J’espère que ma vingt-huitième année sera autant passée à me faire plaisir et à écouter mes envies que le fut sa première journée.

27 tableau

Ce que j’ai moins aimé, en revanche, c’est avoir 27 ans. Pas le fait de vieillir, non. Juste le nombre. 27. Franchement, c’est moche, non ? Ce sept tout pointu et impair, il ne vous agace pas ? Moi il ne me dit rien qui vaille. C’est pourquoi j’ai décidé que cette année je n’aurais pas 27 ans. Nope. J’ai désormais 26 +1 (parce qu’on se rappelle tous comme le 26 m’avait rendue extatique).

Voilà pour ce nouvel article à la gloire de mon anniversaire. Personne d’autre à part moi ne trouve que c’est le jour le plus génial du monde, il fallait donc que je m’y colle. S’il y a un jour où l’on peut se permettre d’être narcissique et de faire tourner le monde autour de son nombril, c’est bien celui-là.

27 feuilles automne

Sur un autre registre, j’espère pouvoir vous reparler prochainement de ce fameux recueil. The Book Edition tarde à m’en envoyer la première copie imprimée (satané jour férié qui a fait faire le pont aux livraison de colis et mis un retard à tous ceux que j’attends) et je compte les jours, les heures avant de le tenir enfin dans mes mains et pouvoir confirmer que, sur la forme, il est parfait (je vous reparlerai plus en détail de mon pointillisme névrosé de la mise en page).

27 Toile

J’espère que votre entrée dans novembre s’est bien passée (je n’arrive pas à croire qu’octobre soit déjà derrière nous). Ici, les matinées sont brumeuses et les après-midi d’un bleu chaleureux. L’automne fait son chemin ~~

27 feuilles automne


Pidiaime ~

Facebook     –     Twitter     –     Instagram    –     Hellocoton

Publicités

15 commentaires

    1. le neuf est plus arrondi, moins cassant que le sept, alors je ne serai pas aussi dure avec lui… mais il reste un nombre impair, et je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait grincer des dents.
      Allez, bientôt 30 et la jolie boucle du 0 !

      Aimé par 1 personne

  1. J’aime le 27 et je suis heureuse que tu ai profité de ta première journée pour faire ce que bon te semble, sans pression!
    Je te souhaite de merveilleuses choses à venir, des projets, des envies, des joies à partager et des louches de bonheur Pidiaime.

    Aimé par 1 personne

  2. Bon, je lis tout ceci alors qu’à présent, c’est novembre qui est bientôt derrière nous… Mais je voulais juste commenter sur BENEDICT ! Ah, Benedict…

    Voilà, c’est tout ! (et 27, je trouve ça très joli ! Moi, c’est 23 que je trouve laid à souhait)

    J'aime

  3. 27, je trouve ca joli, parcque bientot 28 mais plus 26. Je partage le 27 encore 6mois et bientot me retrouverais entre le 9 et le 7. Ca me va aussi.
    Bon anniversaire +quelques
    Au plaisir de te suivre dans ces nouvelles aventures

    J'aime

    1. J’ai tellement aimé le 26 (c’est aussi mon jour d’anniversaire, donc j’aime vraiment ce nombre^^) que j’ai dû mal à passer à autre chose !
      Merci de ton passage par ici en tout cas !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s