Trésors d’internet : #3, Laure l’Écureuillette

Passé un temps, pour découvrir d’autres blogues, je regardais les profils Gravatar qui avaient aimé un article que je venais de lire (d’un autre blogue, donc), et je cliquais au hasard sur l’image qui m’attirait le plus. Parfois un blogue était lié au profil, j’allais voir. J’ai fait de très belles découvertes de cette façon.

Je crois bien que c’est ainsi que j’ai découvert le blogue de Laure, Lophotographie.

Mise en garde : à partir du moment où vous allez cliquer sur ce lien, vous serez immergé·e en pleine nature.

Des photos d’animaux, on en voit passer tous les jours. Des très belles, sans rien à redire. Mais dans les photos de Laure, il y a quelque chose de plus. Une proximité avec le sujet qu’elle photographie, tout en l’immortalisant complètement dans son milieu naturel. Si l’animal regarde parfois l’objectif, on ressent plus une curiosité qu’une intrusion.

Elle a d’abord gagné mon cœur avec ses photos d’écureuils roux, qui sont justes trop choupinouschoupitisawouwouwouwouwouwou [mode PDM gaga on]. Il faut dire qu’elle a un sacré talent pour les prendre dans toutes sortes de positions, et c’est tellement devenu sa marque de fabrique qu’elle a baptisé son projet de publication Auto-édition de l’écureuillette. Mes préférés sont ceux qui ont des longs poils sur les oreilles, comme des flammes.

Puis, moi qui n’était pourtant absolument pas fan des oiseaux, elle a fini par me faire aimer leurs petites bouilles également, qui n’ont pas la fluffiness des écureuils mais qui me captivent par leurs yeux curieux et vifs. Et, finalement, je les trouve aussi tellement choupinouschoupitisawouwouwouwouwouwou.

Ce petit rouge-gorge, par exemple (que je publie avec la gentille autorisation de Laure), est celui qui m’a inspiré l’article d’hier. Je suis vraiment partie me balader dans l’objectif de photographier des oiseaux, mais je crois qu’il me manque encore beaucoup de patience et de dextérité (et un téléobjectif aussi probablement) avant de réussir à faire quelque chose de correct.

Si toutes ces photos vous laissent, comme moi, sur votre faim, sachez que l’Écureuillette ne s’arrête pas là. Oh non, elle a moult projets dans son sac qui raviront tous les passionné·e·s de nature.

À commencer par son court-métrage, Eyes in the meadow, qui est juste un régal. Des oiseaux, des écureuils, des renards (et renardeaux !), des biches… et même des insectes ! Sans oublier les fleurs et les grandes herbes des champs. Toute la vie de la prairie y passe, c’est un vrai régal de nature pour tout ceux qui l’aiment dans sa plus belle et fragile représentation. Une vidéo qui s’écoute aussi avec plaisir, tant les sons de la nature y sont fidèlement reproduits (les sons de l’été, qui donnent tant envie d’y être déjà !).

Et puis, comme mentionné plus haut, Laure se lance à présent dans l’autoédition. Un projet ambitieux, dans lequel elle va proposer non seulement un livre de ses photos, mais aussi des cartes des meilleurs clichés, qui seront prochainement disponibles dans sa boutique. Pour la soutenir, vous pouvez la suivre via le blog qu’elle a créé autour de ce projet, Éditions l’écureuillette, ou via sa page Facebook.

J’ai parsemé mon article de liens vers sa galerie, n’hésitez pas à cliquer dessus, je suis sûre que les images qui s’y trouvent en raviront plus d’un·e. Il ne reste maintenant qu’à constater par vous-même que si je ne taris pas d’éloges, c’est qu’il y a une raison. Faites passer le mot aux amoureux·ses de la nature !


Trésors d’internet est une rubrique de partage. L’internet regorge de talents. Il y a ceux qui se font une place au grand jour et dont tout le monde parle. Puis il y a les talents qui reposent tranquillement dans les recoins de la toile. Des pures pépites qu’on ne voit pas briller tout de suite parce que la lumière du monde extérieur ne les a pas touchées. Mais pour peu qu’on s’intéresse à elles, alors elles nous révèlent tout leur éclat et leur authenticité. C’est ce trésor que je souhaiterais partager et mettre à l’honneur.

Pour découvrir les autres trésors d’internet, c’est par ici.


Cléa – Pidiaime ~

Facebook     –     Twitter     –     Instagram    –     YouTube

Publicités

20 commentaires

  1. Wahou mais quel article élogieux! Je rougis! Je suis extrêmement touchée par tes mots et les descriptions que tu fais de mes photos, de moi-même et des impressions que tu ressens quand tu regarde mes compagnons de photos :).
    Je suis ravie que grâce à mon travail photographique (et sûrement à d’autres photographes également) tu aies « découvert » que les oiseaux eux-aussi ont le droit d’avoir leur moment de gloire :). Ils sont remplis de surprise, ils sont trop mignons pour certains et surtout ils sont très intelligents malgré ce que l’on peut dire d’eux (j’en parle un peu dans mon futur livre ;)).
    Je suis plus qu’honorée de ton récit me concernant.
    J’ai peu de mots car je ne suis pas habituée à ce genre de compliments… Cela me touche d’autant plus que j’ai réussi à « t’émouvoir » avec mon univers. Je me rends compte que je ne partage pas en vain les images de tous ces compagnons. Je tiens à les mettre en valeur et à faire comprendre à quel point ils sont importants et qu’ils méritent tout le respect possible.
    Merci, merci, merci, merci……….

    Des grosses bises écureuillesques!

    Laure

    Aimé par 4 personnes

    1. Mais de rien Laure, c’est le moins que je puisse faire si ça peut t’aider à te faire connaître ! J’ai vraiment beaucoup de plaisir à voir défiler toutes tes photos, c’est donc tout naturellement que je partage ce plaisir 🙂
      J’espère que tu arriveras à bien te lancer avec ton livre, je pense sincèrement que ton travail en vaut la peine.
      Bon courage pour la suite du projet !

      Aimé par 2 personnes

    1. Je suis touchée de ton message 🙂
      Le blog est en pause pendant encore quelques jours.
      Ces derniers temps, j’ai eu des hauts et des bas, mais beaucoup de bas quand même… Le blog va devoir changer pour continuer, et je réfléchis à quelle nouvelle forme lui donner 🙂
      Merci en tout cas de ta sollicitude. Je vais bientôt rattraper mon retard et lire tes articles, si tu en as publié. Des bises !

      Aimé par 1 personne

      1. J’attendais patiemment tes articles quotidiens du mois de mars et je m’inquiétais un peu de ton silence. Mais prends ton temps pour nous revenir en forme !
        Je n’ai rien écrit de mon côté, surtout par manque de temps, mais j’y songe ! A tout bientôt alors 🙂

        J'aime

  2. que je suis contente de lire cet article, cléa! je connais laure depuis deux ans et ses billets, vidéos, créations (colliers, bracelets….) sont un régal pour les yeux et le cœur 🙂
    vous êtes toutes les deux de magnifiques jeunes femmes, et ça j’adore! merci de l’avoir mise en valeur d’aussi belle manière 🙂
    il n’y a pas de hasard, juste des heureuses coïncidences 😉
    bisous cléa!

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s